Communiqué de presse: Solar Bankability

Améliorer l’attractivité des investissements dans le Photovoltaïque: Quantification et gestion du risque technique pour modèles d’affaires actuels et nouveaux.

Le 1er Mars 2015, le projet européen “Solar Bankability” a été lancé. Au cours des deux prochaines années, le consortium qui se compose de 3E, ACCELIOS Solar, EURAC, EPIA et TÜV Rheinland travaillera intensivement avec l’appui d’un conseil consultatif composé d’intervenants experts issus de différentes parties de l’industrie photovoltaïque. L’objectif est d’accroître la confiance en établissant une bonne pratique pour l’évaluation des risques professionnels basée sur les exercices de due diligence technique et financier. Le consortium mettra l’accent sur les risques techniques, sur la façon dont ils se traduisent par des coûts et sur la manière dont le rendement financier dépend du modèle d’affaires.

Les objectifs spécifiques du projet sont:

  • Elaborer, documenter et établir des pratiques pour évaluer et atténuer les risques techniques associés aux investissements photovoltaïques au cours du cycle de vie du projet, c’est-à-dire au cours du développement, de l’exploitation et du déclassement.
  • Elaborer, documenter et établir des pratiques d’évaluation de ces risques lors de la modélisation des coûts d’un investissement PV, tel que les investisseurs le font lors de l’évaluation des coûts du cycle de vie de ces projets.
  • Evaluer comment ces risques affectent la production d’électricité et le retour sur investissement attendu dans les modèles d’affaires différents.
    • Permettre aux acteurs clés, et en particulier aux acteurs des marchés financiers, à adopter largement les résultats du projet comme les bonnes pratiques visant l’atténuation des risques liés aux investissements énergétiques durables avec les modèles d’affaires actuels et nouveaux.

David Moser, le coordinateur du projet, a déclaré: «Nous sommes heureux de voir que la Commission européenne soutient activement l’amélioration de la capacité de financement et l’attractivité des investissements dans les énergies durables”. Caroline Tjengdrawira, directeur technique du projet, a ajouté: “L’Europe a besoin de développer les connaissances et la compréhension de la technique et par conséquent, les risques financiers sur la durée de vie du système photovoltaïque et de proposer des recommandations ciblées afin d’accroître la confiance des investisseurs.”

Le projet de bancabilité Solar a reçu un financement de Horizon 2020 le programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne en vertu de la convention de subvention n °
649997.